Retrouvez-nous sur :

EDUCATION / LOISIR

Le contenu du plan en faveur des bibliothèques

A la suite du rapport d’Erik Orsenna remis au président de la République le 20 février dernier, c’est une nouvelle stratégie pour le développement des bibliothèques, en cours de finalisation, qui a été dévoilée par le ministère de la Culture lors de la journée des bibliothèques, le 10 avril 2018. Toute une série de mesures ont été présentées, destinées à « aider les collectivités à opérer la mutation des équipements de lecture publique et de leurs services » a indiqué Françoise Nyssen aux élus et aux bibliothécaires. La ministre a rappelé que 88 millions d’euros sur la dotation générale de décentralisation (DGD) qui sont disponibles pour les bibliothèques territoriales. L’État s’engage toutefois à accompagner les projets en termes d’ingénierie, au travers des DRAC pour « aider les bibliothèques volontaires à élaborer leurs projets de transformation ». A noter que les bibliothèques seront inclues dans le plan d’inclusion numérique, présenté en décembre dernier par le secrétaire d’État chargé du numérique. Ce « plan bibliothèque » comprend également la création d’un label valorisant « les beaux engagements en faveur de la lecture publique » ; les critères d’attribution de ce label et les modalités de valorisation des équipements ne sont toutefois pas encore connus. Enfin sur la question des nouveaux objectifs chiffrés à atteindre, la ministre souhaite qu’ils soient atteints d’ici à la fin du quinquennat dont notamment 10 millions de personnes, touchées par la mutation des bibliothèques ; 20% d’augmentation des plages d’ouverture dans les villes de plus de 50 000 habitants ; 50 heures d’ouverture hebdomadaire pour les villes de plus de 100 000 habitants ; etc. Un plan ambitieux dont les moyens restent encore à définir.

Pour en savoir plus…