Retrouvez-nous sur :

MOBILITÉ / TRANSPORTS

L’Assemblée nationale débute la discussion sur la réforme ferroviaire

Depuis le 9 avril, a débuté l’examen en séance du projet de loi pour un nouveau pacte ferroviaire. Les débats sont complexes et les séances agitées. Les députés ont notamment voté le 11 avril pour un calendrier décalé d’ouverture à la concurrence pour les transports ferroviaires en Ile-de-France et dans les autres régions où l’ouverture pourrait se faire dès 2019. Concernant les « petites » lignes, la ministre, Elizabeth Borne a assuré que celles-ci « restent sous la responsabilité des régions qui organisent un service public de proximité pour répondre aux besoins de nos concitoyens. » Les débats ont été nourris avec l’examen d’un article prévoyant la remise d’un rapport par le gouvernement « présentant et analysant l’état du réseau et des circulations sur les lignes les moins circulées », dans un délai d’un an. Enfin, pour les trains de nuit et les auto-trains, le débat continue comme l’a assuré la ministre indiquant « qu’on ne peut se satisfaire du statu quo ». Les débats se prolongeront encore une semaine avant le vote et le passage au Sénat.

Pour en savoir plus…