Retrouvez-nous sur :

Violations de données personnelles 1er bilan après l’entrée en application du RGPD

La CNIL a reçu 742 notifications de violations (entre le 25 mai et le 1er octobre) qui concerneraient les données de 33 727 384 personnes situées en France ou ailleurs.

 

Ces violations concernent :

  • des atteintes à la confidentialité des données ;
  • et/ou des atteintes à la disponibilité ;
  • et/ou des atteintes à l’intégrité.

 

Cette forte proportion de violations ayant trait à la confidentialité s’explique de différentes manières :

La notion de violations de données renvoie dans beaucoup de cas à des défauts de confidentialité qui s’ajoutent à des problèmes d’intégrité et/ou de disponibilité. Les organismes disposent souvent de moyens permettant de retrouver les données dans les 72h après un incident touchant l’intégrité ou la disponibilité.

De quels secteurs viennent majoritairement les notifications ? Quelles sont les causes de ces violations ?

 

Pour en savoir plus :

https://www.cnil.fr/fr/violations-de-donnees-personnelles-1er-bilan-apres-lentree-en-application-du-rgpd